Loading...

Tarifs de baby-sitting 2016 : La Belgique, seul pays européen où le prix de la garde d’enfants baisse

Posté le

Pour la troisième année consécutive, Yoopies publie son rapport annuel qui dévoile le tarif moyen de baby-sitting par ville en Belgique : en 2016, ce tarif s’élève à 8,38 €/ heure (-0,71 % par rapport à 2015). A l’échelle européenne, la Belgique est le seul pays européen à connaître une baisse. 

Bruxelles, région la plus chère

Pour la rentrée 2016, l’étude de Yoopies.be montre que les tarifs de garde d’enfants baissent dans la plupart des régions. Ces tarifs peuvent varier de près de 9,28 % d’une région à l’autre. Ce sont toujours les parents bruxellois qui déboursent le plus pour faire garder leurs enfants : le salaire horaire net moyen s’élève à 8,84 €, alors qu’il est de 8,02 € dans la région la moins chère, Hainaut.

2016 marque une nette baisse des tarifs dans le Brabant Flamand (- 4,37 %), dans le Luxembourg (- 4,18 %) et dans la région de Hainaut (- 4,10 %). « La Belgique est le seul pays européen qui n’encadre pas les modalités de garde d’enfants par des particuliers » explique Benjamin Suchar qui poursuit : « Résultat : les baby-sitters ont peu de marge de négociation et les parents en profitent ».

La Belgique, seul pays européen connaissant une baisse de son tarif moyen

Fort de sa présence dans 9 pays d’Europe, Yoopies compte aujourd’hui plus de 600 000 profils de baby-sitters et peut ainsi établir un tarif net moyen européen de 8,94 € en 2016.   Avec un tarif moyen de 8,38 €, la Belgique se trouve à la cinquième place du classement européen derrière la France.  On retrouve sur le podium, la Suisse avec un tarif de 15,33 €, la Grande-Bretagne à 10,06 € suivie de près par l’Allemagne dont le tarif s’élève à 9,53 €. En fin de peloton, figurent  les Pays-Bas (7,74 €), l’Espagne (7,46 €) et le Portugal (6,08€).
Grâce à une recherche géolocalisée et à 50 critères de sélection, Yoopies.be permet aux parents d’entrer directement en contact avec plus de 45 000 nounous et baby-sitters disponibles et de les sélectionner en confiance grâce aux avis et recommandations des autres parents. Cette suppression des intermédiaires rend la garde d’enfants plus accessible aux familles belges.